Tony Mwaba donne des nouvelles orientations pour une gestion efficace du sous-secteur de l’EPST

Le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), le professeur Tony Mwaba Kazadi a présidé la 18ème réunion hebdomadaire avec tous les responsables des services centraux du ministère, ce lundi 13 juin 2022 dans la salle des réunions du Centre des Ressources de Kinshasa (CREK). Objectif : évaluer les actions menées dans le sous-secteur.

Plusieurs problèmes ont été soulevés au cours de cette réunion. Le professeur Tony Mwaba, étant patron du sous-secteurs de l’EPST, a trouvé des solutions urgentes sur place pour la bonne marche de son sous-secteur. Toutefois, il a regretté le comportement de certains responsables qui créent des obstacles au financement de certains projets importants.

Ensuite, le ministre a annoncé qu’il procédera à la remise des bancs dans une école de Kimwenza, ce mercredi 15 juin, dans le cadre de la Campagne ”Pas une école sans bancs”, une démarche qui consiste à faire face aux effets induits de la gratuité de l’enseignement primaire.

 

Prenant la parole, Mme le Secrétaire Général intérimaire à l’EPST, Christine Nepa Nepa a donné le programme des itinérances du ministre Tony Mwaba qui concerne cette fois l’étape du Maniema, déjà pour ce 23 juin, qui sera suivi de l’étape du Grand Katanga et de la Grande Orientale.

À l’étape du Maniema, le patron de l’EPST va procéder au lancement de l’Examen National de Fin d’Études Primaires (ENAFEP) et à celle du Katanga, la session ordinaire de l’Examen d’État, édition 2022.

 

De son côté, l’Inspecteur Général de l’EPST est revenu sur sa lettre adressée aux Inspecteurs Principaux Provinciaux (IPP) pour le contrôle non seulement des diplômes des enseignants mais aussi et surtout, pour la qualité de l’enseignement au sujet de la charge horaire. Parce que pour Jacques Odia, il y a des écoles où l’on dénombre 15 classes pour 5 enseignants dans certains établissements scolaires privés, en vue de faire les économies.

À ce propos, le ministre a invité l’Inspection Générale de l’EPST à procéder au lancement de l’opération de contrôle des diplômes des enseignants, ce, avec les moyens de bord parce que, dit-il, dans la plupart de cas ce sont les enseignants sans qualification qui créent des problèmes dans le sous-secteur.

Le lancement du signal de la Radio de l’éducation à Kananga, a été également abordé au cours de cette réunion. Le Directeur chef de service de la RTEDUC, Guy Shungu a indiqué que ce lancement se fera très bientôt, car la fréquence a été accordée. Il a également informé l’assistance du lancement du signal de la RTEDUC sur l’espace américain, un signal qui pourra aussi être capté à Tshikapa, a-t-il déclaré.

D’autres points ont été également inscrits à l’ordre du jour notamment : l’attribution des bureaux aux projets, le lancement officiel des présences numériques aux services centraux de l’EPST, l’actualisation du nouveau répertoire des écoles techniques et professionnelles, et l’état d’avancement du projet PARAME.

Christian BELLA

Site Officiel MINEPST