DISTRIBUTION DES CARTES D’ELEVES UNIFORMISEES, LES DIRECTEURS PROVINCIAUX ET CHEFS D’ANTENNES DE KINSHASA EN ATELIER D’APPROPRIATION

Les directeurs provinciaux et chefs d’antennes de Kinshasa sont en atelier d’appropriation des techniques informatisées de l’identification des écoles et des élèves pour la phase- pilote de la distribution des cartes d’élèves uniformisées grâce à l’appui du projet Veridos.

L’objectif visé par cet atelier initié par Mathilde IZUN ON SAK ‘ATOM, Directeur-chef de service du Sernie, est non seulement de permettre aux agents, aux cadres provinciaux et aux sous provinciaux de Kinshasa à se mettre à jour pour un bon rendement en terme de travail mais aussi et surtout les aider à préparer efficacement la 1ere phase pilote de la distribution uniformisée de cartes d’élèves pour la ville de Kinshasa. Le projet veridos est né grâce au partenariat signé entre l’EPST et la firme Allemande Veridos en 2017.

Tous les participants à cet atelier venus de différentes provinces éducationnelles de Kinshasa ont passé en revue non seulement les concepts clés qui régissent le fonctionnement du service mais aussi ont été suffisamment outillés sur l’identification, la codification des écoles et des élèves ainsi que sur le suivi du cursus scolaire, la lutte contre la circulation des faux titres et pièces scolaires.

Le rappel de tous ces concepts a été fait par Paul Longo, Chef de division, chargé de l’administration et finances. D’autres chefs de divisions, responsables de différents départements ont aussi exposé sur plusieurs matières.

Après 3 jours d’intenses travaux, les deux derniers jours ont été consacrés à une évaluation des participants. Ceci pour tester leur niveau d’appréhension et de maîtrise de tout ce qui a été enseigné lors de cet atelier. La dite évaluation a permis à la direction national du sernie d’avoir une perspective assez large du niveau de chaque participant surtout sur les techniques de l’identification informatisée des écoles et des élèves.

A en croire le chef de service du sernie, ces agents, cadres provinciaux et sous provinciaux sont appelés à préparer les données de plus de 70.000élèves par province éducationnelle en vue d’atteindre pour toute la ville de Kinshasa, 350.000 élèves.

Il faut noter que ces assises constituent pour le Service national de l’identification des élèves une base pour le lancement du projet veridos dont la 1ere phase pilote de la distribution aura d’abord lieu à kinshasa et ses périphéries.

Quant aux autres provinces éducationnelles de la RDC, Mathilde Izun On sak’Atom a rassuré que les batteries sont mises en marche pour que tous les élèves congolais aient leurs cartes d’élèves .car a-t-elle précisé, toutes les écoles de la RDC ont déjà été identifiées et codifiées. Cette carte d’élève sera uniforme pour tous les élèves sur toute de l’étendue du territoire nationale.

 Magalie MUSSA

Site Officiel MINEPST