800 MILLIONS USD POUR APPUYER LA GRATUITE DE L’ENSEIGNEMENT PRIMAIRE, LE PROFESSEUR VALÈRE MUNSYA EXPLIQUE LES CONTOURS

Intervention ce samedi 27 juin 2020, du Professeur Valère MUNSYA, Secrétaire Permanent du Secrétariat Permanent d’Appui et de Coordination du Secteur de l’Éducation, à l’émission « A la Une » sur EDUC-TV, chaine thématique du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique.

Service de Gestion de Communication/MINEPST

Au centre de leurs échanges, les enjeux du financement de la Banque Mondiale pour appuyer la Gratuité de l’Éducation de Base consacrée par le Constitution de la République et impulsée par le Chef de l’État, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO.

Le Professeur Valère MUNSYA, a tenu a souligner que le financement de 800 Millions de dollars Américains par la Banque Mondiale est constitué d’un crédit de 444 millions et d’un don de 356 millions. S’agissant de étapes à suivre pour y accéder effectivement, il a indiqué qu’après la signature de l’accord de financement entre le Ministre des finances et le Représentant Pays de la Banque Mondiale en RDC, la partie don doit être actée par une ordonnance du Chef de l’État et la partie crédit votée sous forme de loi par les deux chambres du parlement et les tout publier dans le journal officiel. Une procédure qui pourrait arriver à terme dans moins de temps et dont le début d’exécution serait possible dès septembre 2020.

Pour le Secrétaire Permanent du SPACE, point n’est raison de spéculer autour du nombre des provinces, car, dans ce financement, 700millions sera injecté sous forme d’appui budgétaire en vue de soutenir la paie des enseignants et le fonctionnement des écoles et Bureaux Gestionnaires. Tandis que 100 millions constituera, le Projet d’urgence pour l’Équité et le Renforcement du Système Éducatif, PERSE.

Service de Gestion de Communication/MINEPST

A la question de savoir si ce financement participera à la construction et la réhabilitation des infrastructures scolaires, Le Professeur Valère MUNSYA, a précisé que non, le PERSE se focalise sur la paie des enseignants, le fonctionnement des bureaux gestionnaires, la collecte des données, … bref, au renforcement du système pour une gestion efficace.

Le Coordonnateur du SPACE a relevé le fait que les parents premiers bénéficiaires de ce financement supportaient à 70% le système éducatif et cela pesait énormément sur les ménages et empêchait l’accès d’une bonne partie des congolais de l’éducation. Un bouffée d’oxygène pour le développement du pays.

Satisfait de l’espace lui accorder par ces journalistes pour éclairer l’opinion sur ce financement, le Secrétaire Permanent du SPACE, a profité de l’occasion pour saluer les la détermination du Gouvernement à travers le Ministre d’État, Ministre de l’EPST ainsi que ses partenaires à l’instar de la Banque Mondiale qui ne ménagent aucun effort pour la réussite de la Gratuité l’Éducation en RD-Congo.

James IYOLO

Share Button