DÉSIGNATIONS DE QUELQUES DIRECTUERS PROVINCIAUX, INSPECTEURS PRINCIPAUX ET INSPECTEURS PRINCIPAUX ADJOINTS

C’est en tout cas la première vague des mises en place opérée par le ministre d’Etat et ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique, Willy Bakonga, depuis  sa nomination à la tête de ce méga-ministère.

Les arrêtés signés par le Ministre Bakonga concernent la nomination de deux nouveaux directeurs provinciaux de l’éducation (PROVED), trois nouveaux inspecteurs principaux provinciaux (IPP) et quatre inspecteurs principaux provinciaux adjoints (IPPAES) dans la ville de Kinshasa.

Le Secope, service de contrôle et de paie des enseignants a  subi quelques réaménagements.   Dans un  arrêté,  le ministre Bakonga a désigné des  nouveaux  directeurs provinciaux dans les provinces éducationnelles ci-après:  Tshopo 1, haut katanga 1, Mai Ndombe, Kinshasa Tshangu, Kinshasa Mont Amba, Kongo central 1,2,et 3, Haut Uélé, kwango1, kwilu1, sud kivu1, Kwango 2, Lualaba 1, Haut Lomami 2.

Le souci du patron de l’EPST c’est de mutualiser les énergies dans son Sous-secteur afin de permettre à la RDC de relever les différents défis au niveau national notamment la matérialisation de la gratuité de l’enseignement de base, la mécanisation des enseignants non-payés (NP) à la fin du mois de janvier 2020 au titre du premier palier et celle des enseignants nouvellement recrutés, au deuxième trimestre 2020 soit avril-juin 2020.  Au niveau international, la finalité est, pour la RDC, de répondre, à l’horizon 2030, à l’Objectif de Développement Durable dans son volet éducation, à savoir: « assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ».

Sandra NGUNGA KAVIRA

Share Button