Direction Archives et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (DANTIC) « 84 »

INTRODUCTION

1. Contexte et justification 

La République Démocratique du Congo aspire à l’instar d’autres pays du continent à son émergence à l’horizon 2030.C’est suite à ce défi que le Gouvernement de la République a initié la réforme de l’Administration Publique pour doter le pays d’une Administration Publique moderne et performante, capable de contribuer à la refondation de l’Etat Congolais.

Ainsi, tenant compte de ce qui précède, Son Excellence Monsieur le Premier Ministre a pris en  date du 28 décembre 2015 le Décret n° 15/043 Fixant le cadre organique des Structures Standards à compétences horizontales communes à toutes les administrations centrales des Ministères, Institutions et Services publics.    

En exécution de ce Décret, son Excellence Monsieur le Ministre de la Fonction Publique, ayant dans ses attributions la gestion du personnel de l’Etat, a organisé pour ce faire un concours de recrutement  pour pouvoir aux poste d’emplois vacants créés par l’effet de cet décret.

Ce faisant, la Direction Archive et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication étant une des Directions issues de cette réforme, s’est vu assignée d’une mission principale et des objectifs spécifiques à atteindre pour lesquels un appui financier tant du Trésor Public que des Partenaires Etrangers est souhaité.

2. Missions Principales

Au regard de sa dénomination, les missions principales de DNTIC sont reparties sur deux volets à savoir :

  • Mettre en place un système électronique de gestion des archives, de la bibliothèque et de la publication des documents du ministère de l’EPSP ;
  • Dématérialiser les procédures de gestion administrative des différentes Directions relevant du Secrétariat à l’EPSP par l’utilisation des applications et de réseaux Général à l’EPSP par l’utilisation des applications et de réseaux informatiques.

3. Objectifs du projet

3.1 Objectifs globaux

  • Les objectifs globaux visent à doter le pays d’une Administration Publique moderne et performante, capable de contribuer à la refondation de l’Etat.

Pour ce faire, la Direction Archives et NTIC doit s’investir pour  :

  • Réduire la lourdeur administrative, l’accessibilité des usages aux documents administratifs et le temps traitement.
  • Dématérialiser progressivement l’administration publique par l’utilisation des applications et de réseaux informatiques.

3.2 Objectifs spécifiques

  • Renouveler et moderniser les équipements de travail ;
  • Dématérialiser les systèmes de gestion des principales activités de l’EPSP par la conception, le développement et /ou par l’acquisition des applications informatiques ;
  • Examiner Suivre et évaluer le niveau d’exécution des projets de gestion électronique des documents des documents tant au niveau Central qu’en Provinces et dans les Entités Territoriales Décentralisées ;
  • Examiner, suivre et renforcer l’intégration des TIC dans le système éducatif de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel ;
  • Implanter un système de gestion électronique des archives, de la bibliothèque de la production des documents au sein de toutes les directions relevant du Secrétariat General à l’EPSP ;
  • Elaborer le cahier des charges pour la mise en place des systèmes d’archives électroniques et de gestion informatique ;
  • Renforcer les capacités les capacités institutionnelles et les ressources humaines par la voie de formation continue ;
  • Mettre à jour les applications ou les logiciels de gestion existants ;
  • Organiser un système de formation, de contrôle et d’évaluation des utilisateurs intervenants dans le réseau de l’EPSP.

 

CONCLUSION

La Direction Archives et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication les efforts que l’Autorité de l’EPSP consent pour implanter cette Direction au sein de l’EPSP en vue de répondre aux attentes du Gouvernement de la République par le biais du Ministère  de la Fonction Publique.

Néanmoins, nous regrettons les mouvements insurrectionnels des syndiqués de l’administration de l’EPSP qui ont retardé l’implantation des Structures    standards.

Pour le moment, nous sommes persuadés qu’Autorité usera de tout son pouvoir pour faire aboutir ce processus d’implantation des structures standards afin de permettre à la DANTIC de pouvoir réaliser les missions lui confiées .