MUNUNU KIBUNDI REMPORTE LA 8EME EDITION DU CONCOURS NATIONAL DE DICTEE

Share Button

L’institut de la Gombe 1 a servi de cadre ce lundi 01 juillet 2019, à la huitième édition du Concours National de Dictée organisé par l’Inspection Générale à l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, en présence du Ministre Intérimaire de l’EPSP, Emery OKUNDJI, à l’intention des élèves de 5éme année primaire sur toute l’étendue du territoire national.  Pour cette Edition, c’est l’élève MUNUNU KIBUNDI de la province éducationnelle du Nord KIVU 2 qui a remporté le prix avec 90 %. Ce qui constitue un motif de fierté pour le Ministère  .

SGC / EPSP

Ils étaient au départ plus de 50 élèves congolais issus de 48 provinces éducationnelles à compétir, mais seuls 29 candidats sont arrivés en final de ce concours national de Dictée organisé chaque année pour les élèves de 5 éme année primaire. Mais, c’est MUNUNU KIBUNDI du Nord-Kivu 2 qui a été retenu comme meilleur lauréat du CONADI édition 2019.

A l’instar de la 7éme édition, cette huitième n’a pas elle aussi connu de déplacement des candidats pour Kinshasa, cela avec l’ampleur que prend les nouvelles technologies de l’information et de la communication, ces élèves ont passé l’épreuve dans leurs provinces respectives en direct.

SGC / EPSP

Pour l’inspecteur Général de l’EPSP, Michel DJAMBA, le Concours National a entre-autre poursuivit deux objectifs majeurs à savoir : Personnel et Pédagogique. Sur le plan personnel, il a souligné que le concours national de dictée permet aux compétiteurs d’aiguiser leurs aptitudes en orthographe, en vue de leur permettre de découvrir des jeunes talentueux capable de se mesurer entre eux pour ainsi inscrire leurs noms dans les annales des leurs provinces respectives. Sur la plan pédagogique, l’initiative pousse les enseignants à améliorer leurs approches méthodologiques permettant de classer les écoles parmi celles qui assurent une formation de qualité.

Dans son discours de circonstance, le Ministre intérimaire de l’EPSP, a rappelé la vision du Chef de l’Etat, Son Excellence, Felix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO en matière d’éducation, celle de faire de la RDC un pool d’intelligence et de savoir-faire en Afrique, alignant ainsi toute son action sur les Objectifs de Développement Durable.

A en croire le numéro 1 de l’EPSP, le Concours National de Dictée est devenu un évènement incontournable dans le calendrier scolaire. Il a à cette occasion inviter les enseignants à mettre un accent particulier sur l’expression écrite et orale des élèves. Les leçons d’écriture, de dictée et de lecture contribuent à former la personnalité de l’enfant pour toute la vie, a martelé le Ministre.

Il sied de souligner qu’une autre particularité pour cette année, les provinces du Mont Amba, Maniema, Mai-Ndombé, Lukunga ont été à égalité des résultats de leurs candidats avec 89%. Le Kasaï oriental et la Tshopo avec 88%. Le lauréat de du Sud-Kivu 1 a obtenu 87%. Enfin, celui de l’Ituri 86%. Pour ce qui est des autres candidats, leurs noms se retrouvent dans le palmarès de l’EPSP. Une Photo souvenir du Ministre entouré du noyau de candidats représenté par les 4 provinces éducationnelles de Kinshasa a sanctionnée la fin de cette activité.

 Magalie MUSSA