EXETAT 2019 : LE TAUX DE PARTICIPATION EN HAUSSE

Share Button

Le taux de participation à l’Examen d’Etat ne cesse d’être revu en hausse. 7,5%, c’est le taux d’accroissement que l’on enregistre en cette édition 2019 de l’Exetat. Par contre, le taux de participation du Jury national du cycle court a baissé de 6,0%. La session ordinaire de l’Examen d’Etat s’est déroulée, du lundi 24 au jeudi 27 juin 2019, concomitamment avec le Jury National du Cycle Court (JUNACYC) sur l’ensemble du territoire national et dans les territoires hors frontières, conformément au calendrier scolaire 2018-2019.

Service de Gestion de Communication / EPSP

Les statistiques de l’Inspection Générale du ministère de l’EPSP attestent, en ce qui concerne l’Examen d’Etat, que les effectifs globaux des inscrits pour l’édition 2019 a connu une amélioration de 50.698 candidats soit 7,5%. Le nombre des participants enregistrés sur l’ensemble du territoire national est passé de 672.209 (en 2018) à 722.907 (en 2019). Le nombre des centres de passation de ces épreuves a, quant à lui, connu un accroissement de 131 centres équivalent à 6,6% (de 1.904 centres en 2018 à 2.095 en 2019). Plusieurs facteurs sont à la base de cette progression : la transformation des certaines options du cycle court en cycle long ; l’ajout de nouvelles options, en l’occurrence Mines et carrière dans la province éducationnelle de Lualaba 1; l’augmentation du taux des inscrits dans certaines provinces éducationnelles ; la découpage continue de certaines provinces éducationnelles. L’augmentation du nombre des centres se justifie par le souci du rapprochement des candidats des centres de passation de l’EXETAT.

Au sujet du JUNACYC, qui est à sa neuvième édition, les effectifs sont passés de 5.256 (en 2018) à 4.938 (en 2019) soit une décroissance de 6,0%. Le nombre des centres s’est réduit de 7,6%. Il est passé de 300 centres (en 2018) à 277 (en 2019). À en croire l’Inspection générale de l’EPSP, la non organisation de certaines options prévues au programme par manque de candidats ; la tendance observée chez les jeunes de poursuivre les études pour l’obtention du diplôme d’Etat ; et la non délivrance du diplôme d’Aptitude Professionnelle constituent les causes majeures de la baisse du taux des inscrits lors du JUNACYC.

Service de Gestion de Communication / EPSP

L’amélioration du taux de participation des candidats aux épreuves de l’Examen d’Etat témoigne à suffisance la volonté du gouvernement de la république à rendre l’enseignement accessible à tous, ceci en vue de permettre à un grand nombre de décrocher le diplôme d’Etat. En ce qui concerne le cycle court, le ministère de l’EPSP, soucieux de rendre l’enseignement accessible à tous, ne cesse de multiplier des efforts pour y remedier.

Linda KILOLO OLENGA