Formation à distance des enseignants, le comité de pilotage évalue le travail.

Share Button

Lancé en 2011 à travers l’accord-cadre signé entre le ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel, l’organisation internationale de la francophonie et l’agence universitaire de la francophonie, l’Initiative Francophone pour la Formation à Distance des Daîtres, IFADEM en sigle, vise l’amélioration des compétences linguistiques et pédagogiques des enseignants du primaire.

Le jeudi 15 novembre 2018 autour du Ministre de l’EPSP, Gaston MUSEMENA, dans son cabinet de travail, il s’est tenu une réunion du comité de pilotage de l’initiative francophone pour la formation à distance des maitres. Un comité composé du secrétaire général à l’EPSP, des ministres provinciaux du Haut-Katanga, du Tanganyika ainsi que des directeurs de cabinet des ministres provinciaux de l’Education du Lualaba et du Haut-Lomami, de l’Administrateur de l’APEFE et du Représentant de l’Organisation internationale de la Francophonie.

Il était question au cours de cette rencontre de faire le point sur l’état d’avancement du projet pour la période 2017-2018.

Pour le Ministre de l’EPSP, Gaston MUSEMENA, IFADEM s’aligne résolument sur les objectifs stratégiques du développement de l’éducation à travers la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation.

L’initiative francophone pour la formation à distance des Maîtres est exécutée  dans les quatre provinces de l’Ex- Katanga à savoir le Haut Katanga, le Lualaba, le Tanganyika et le Haut Lomami.

A l’issue de la réunion, le patron de l’EPSP a recommandé que tous les projets et programmes de formation continue des enseignants s’intègrent et travaillent en synergie.

Papy BWABUY