SECOPE : GESTIONNAIRE INCONTOURNABLE DU CORPS ENSEIGNANT EN RDC

Share Button

Le Service de Contrôle et de la Paie des Enseignants SECOPE est une structure technique de l’administration centrale du ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, dont les missions principales sont la maitrise des effectifs des enseignants et des établissements publics de l’enseignement primaire secondaire et professionnel et la maitrise des masses salariales. Créé depuis le 24 septembre 1985, il a été mis en place pour renforcer d’une gouvernance transparente et efficace du système éducatif en République Démocratique du Congo.

Le SECOPE s’ emploie dans son volet contrôle, à récencé les statistiques exacts du personnel enseignant et des établissements publics d’enseignement maternel, primaire, secondaire et professionnel en vue de la maitrise des effectifs et de leur prise en charge par le Trésor public. C’est par le contrôle physique de manière permanente et systématique des agents et établissements de l’EPSP conformément aux normes que le SECOPE s’imprègne de la situation une fois sur terrain, et enfin assure l’exécution de la paie des enseignants sur l’ensembles du territoire national.

Dans la maitrise des masses salariales le SECOPE fait référence à la gestion de l’enveloppe des rémunérations des enseignants et le suivi de la paie des enseignants et du personnel administratif des établissements publics tant au niveau de la maternelle, du primaire et du secondaire.

Afin d’assurer une gestion efficace de ce sous-secteur qu’est l’EPSP, le SECOPE comprend quatre cent dix-huit antennes ou entités de proximité entre les établissements scolaires et l’administration provinciale du SECOPE. Trente directions provinciales au total à raison d’une direction par province éducationnelle; et une direction nationale. L’antenne urbaine ou rurale est chargée de collecter les dossiers du personnel enseignant et administratif, les traiter au premier ressort et de les transmettre à la direction provinciale.

S’agissant de l’organisation de la paie, le SECOPE recoure, du point de vue technique, à une base de données fiable et sécurisée. Cet instrument lui permet notamment de préparer et engager la paie, de rédiger les répertoires des agents et établissements scolaires, de fournir des renseignements nécessaires sur la carrière du personnel enseignant de l’EPSP, de servir d’outil fiable à des analyses statistiques tant pour l’administration du système éducatif national que pour le gouvernement et les partenaires du secteur.

Dans cette perspective, le SECOPE a été doté d’un réseau internet qui couvre vingt-neuf provinces éducationnelles sur les trente que compte le ministère de l’EPSP dans l’objectif de faciliter le traitement à distance des dossiers du mouvement du personnel enseignant, d’effectuer la mise à jour du fichier de paie en province et enfin de décentraliser la gestion de la base de données.

Le service de contrôle de la paie des enseignants au sein ministère de l’EPSP joue donc un rôle incontournable dans la gestion efficace et efficiente des ressources humaines et financières du ministère de l’enseignement primaire secondaire et professionnel.

Linda KILOLO OLENGA