ATELIER D’ACCELERE SUR L’EXECUTION DU BUDGET CENTRAL DU MINEPSP EN 2017

Share Button

Les experts des ministères de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel, des finances et du budget étaient réunis le jeudi  12 avril 2018, au Centre des Ressources pour Enseignants de Kinshasa, pour analyser le niveau d’exécution du budget 2017 du ministère de l’EPSP. Un atelier qui a connu un concours technique du projet ACCELERE Accès, Lecture, Rétention  et Redevabilité.

Les échanges ont démontré une diminution des parts réservées à l’EPSP dans le budget de  l’Etat. En claire, la part du budget de l’EPSP a baissé passant de 10,82% en 2016 à 8,81% en 2017, s’éloignant de la bande de 15 % à 20 % suggérée par le Partenariat Mondiale de l’Education. En dépit de ce constat, le Conseiller Financier du Ministre a rappelé l’engagement pris par le patron de l’Epsp Gaston Musemena Bongala lors de la dernière conférence internationale de Dakar.

Alors que le budget de l’EPSP est consacré plus au salaire avec 80,22% des allocations allouées à la rémunération, les participants dont Alexis KALUWA, Directeur Administratif et Financier de l’Epsp, proposent la mise en place d’un comité d’engagement budgétaire pour prioriser les dépenses.

Du coté des partenaires, on se dit prêt à accompagner le gouvernement à atteindre ses objectifs en matière de financement de l’éducation. Virginie BRIAND, chef d’équipe projet accélère a rassuré le Ministère de l’appui technique nécessaire pour l’absorption des crédits alloué au sous-secteur.

Les participants ont aussi recommandé au ministère de l’Epsp de mettre un mécanisme de plaidoyer auprès du ministère du budget et des finances pour un suivi efficace des demandes de paiements.

leave a reply

Résoudre : *
1 × 4 =